LIVRES

 

 DICTIONNAIRE DES HÉRÉSIES, IMPOSTURES & IDOLÂTRIES DE L’ÉGLISE ROMAINE.

Avec une introduction du pasteur Paolo Morlachetti et une biographie de Teofilo Gay

Les Editions de La Tarente, 2014,  248 pages, 25 €

Présentation de l’ouvrage : Combatifs et constamment en dialogue avec les milieux intellectuels libéraux, les protestants italiens du dernier quart du XIXe siècle avaient récupéré l’espoir de réformer l’Église et, par le biais de cette réforme spirituelle et culturelle, se projetaient vers cette « révolution italienne » qu’était le Risorgimento.

 L’Italie dans laquelle Teofilo Gay exerce son ministère pastoral est un pays jeune et en pleine ébullition. Avec la chute de l’Etat Pontifical, Rome devient enfin la capitale de ce royaume nouveau-né, riche d’espoir et de contradictions. En 1848 le roi Charles Albert décrète la liberté de culte dans le territoire du royaume pour les Vaudois et les Juifs.

C’était l’une des conséquences des révolutions de 1848, qui ouvrait désormais, aux vaudois du Piémont, les portes du ghetto alpin dans lequel ils étaient confinés depuis des siècles.

La parole se libère et la critique à l’égard de papauté devient acerbe. Libérer les consciences et réformer les dogmes devient une nécessité. L’époque de la « phobie antipapale » commence.

Si aujourd’hui l’époque n’est plus aux conflits entre chrétiens, Teofilo Gay nous livre une analyse des dogmes catholiques fine et parfois drôle qui permettra aux lecteurs critiques d’ouvrir de nouvelles réflexions sur la construction du catholicisme à travers les âges.

Le pasteur Paolo Morlachetti, spécialiste du protestantisme italien, nous livre une introduction passionnante qui nous permet de remettre cet ouvrage dans le contexte de l’Italie de la fin du XIXe siècle.

 

 

Michel Foucault

Un héritage critique

Sous la direction de Jean-François Bert et Jérôme Lamy

CNRS Editions, 2014, 416 pages, 25 €

Présentation : Les écrits de Michel Foucault sont stratifiés, hiérarchisés, entre les livres, les entretiens et les cours au Collège de France, mais ils sont surtout disséminés dans leurs usages. Désormais, et en plus de l’histoire des sciences et de la philosophie, les « effets » Foucault sont palpables sur la théorie de la littérature et du cinéma, l’histoire culturelle et sociale, les théories du genre, la pensée politique, les sciences de gestion…

C’est dans ce chantier ouvert que se situe cet ouvrage. Il s’agit pour Jérôme Lamy, Jean-François Bert et leur équipe de spécialistes de resituer et d’analyser une pensée empruntant des questionnements à d’autres champs, de la psychologie à l’économie, de la science politique à la géographie, tout en ne se réclamant pas de ces sciences humaines et sociales. Pour comprendre la position de Foucault, les grands axes méthodologiques qu’il a parcourus sont retracés, telle l’archéologie, l’épistémè, la problématisation. Les concepts, des ouvrages maintenant classiques aux cours et à l’histoire de la sexualité, sont également revisités. Cette lecture critique des écrits et des usages de Foucault permet de le confronter aux analyses les plus récentes en sciences sociales, comme les postcolonial studies, ou de suivre les dialogues engagés (parfois à distance) avec des auteurs comme Norbert Elias, Michel de Certeau et Pierre Bourdieu. Un inventaire aussi rigoureux qu’éclairant.

L’auteur : L’ouvrage a été coordonné par Jean-François Bert (maître d’enseignement et de recherche à l’université de Lausanne, IRCM) et Jérôme Lamy (chercheur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines).

Source : http://www.cnrseditions.fr/Sociologie--Ethnologie--Anthropologie/6895-michel-foucault-sous-la-direction-de-jean-francois-bert-et-jerome-lamy.html

 

 

La clé perdue

Les pouvoirs secrets des francs-maçons

Robert Lomas

Traduit par Arnaud d'Apremont

DERVY, 2014, 381 pages, 23 €

La Clé perdue s’inscrit naturellement dans la suite des nombreux ouvrages de Robert Lomas pour comprendre le but de la Maçonnerie, il développe plus spécifiquement le Secret de l’initiation maçonnique. C’est l’histoire de son parcours maçonnique qu’il nous narre, un parcours truffé de références puisant aux sources des plus grands esprits éclairés et scientifiques, accompagné de guides inspirés, où l’on croise des mystiques, des expériences «paroxystiques» où la physique quantique se précipite au secours du monde spirituel et de l’âme, où l’ADN vient expliquer la théorie des anges, sans négliger une reconstruction méticuleuse de l’histoire vraie de la franc-maçonnerie…

Histoire maçonnique, découverte du parcours initiatique d’un candidat dans les ténèbres, théorie scientifique du surnaturel et de son univers, quête du développement de soi, révélation des clés perdues de l’initiation enfin – peut-être – retrouvées… Il y a là matière à satisfaire les lecteurs les plus exigeants, à exciter la curiosité des observateurs les plus dubitatifs… D’autant que nul ne pouvait l’être plus que Lomas lui-même au départ de sa recherche.

L’AUTEUR - Robert Lomas, de manière indéniable et de l’aveu même de Dan Brown, serait l’un des inspirateurs du personnage de Robert Langdon. Cette Clé perdue referme une boucle et vient compléter Le Symbole perdu de Brown en nous livrant, à travers l’essai, tout ce que le roman ne pouvait explicitement dire. En nous ramenant subsidiairement vers Washington et sa symbolique mystérieuse, il éclaire aussi la Noétique, cette science de l’Esprit – de la puissance de l’Esprit –, que mettait en scène Brown." style="position:absolute;margin-left:0;margin-top:13.55pt;width:102.15pt; height:155.25pt;z-index:-251655168;visibility:visible;mso-wrap-style:square; mso-width-percent:0;mso-height-percent:0;mso-wrap-distance-left:9pt; mso-wrap-distance-top:0;mso-wrap-distance-right:9pt; mso-wrap-distance-bottom:0;mso-position-horizontal:absolute; mso-position-horizontal-relative:text;mso-position-vertical:absolute; mso-position-vertical-relative:text;mso-width-percent:0;mso-height-percent:0; mso-width-relative:margin;mso-height-relative:margin">

L’AUTEUR - Robert Lomas, de manière indéniable et de l’aveu même de Dan Brown, serait l’un des inspirateurs du personnage de Robert Langdon"> DERVY, 2014, 381 pages, 23€

La Clé́ perdue s’inscrit naturellement dans la suite des nombreux ouvrages de Robert Lomas pour comprendre le but de la Maçonnerie, il développe plus spécifiquement le Secret de l’initiation maçonnique. C’est l’histoire de son parcours maçonnique qu’il nous narre, un parcours truffé de références puisant aux sources des plus grands esprits éclairés et scientifiques, accompagné de guides inspirés, où l’on croise des mystiques, des expériences «paroxystiques» où la physique quantique se précipite au secours du monde spirituel et de l’âme, où l’ADN vient expliquer la théorie des anges, sans négliger une reconstruction méticuleuse de l’histoire vraie de la franc-maçonnerie...

Histoire maçonnique, découverte du parcours initiatique d’un candidat dans les ténèbres, théorie scientifique du surnaturel et de son univers, quête du développement de soi, révélation des clés perdues de l’initiation enfin – peut- être – retrouvées... Il y a là matière à satisfaire les lecteurs les plus exigeants, à exciter la curiosité́ des observateurs les plus dubitatifs... D’autant que nul ne pouvait l’être plus que Lomas lui-même au départ de sa recherche.

 

Damné

Tome 3 : L'étoffe du juste

Herve Gagnon

HUGO ROMAN, 2014, 420 pages, 17.95 €

Description de l'ouvrage : À Toulouse, Gondemar apprend que la seconde part de la Vérité se trouve dans le Nord. Craignant que ses ennemis ne le précèdent, il abandonne son amour, Cécile de Foix et, le cœur lourd, prend la route avec ses fidèles compagnons : Pernelle et Ugolin. En chemin, il devra se joindre à un convoi de croisés mené par Alain de Pierrepont. L’homme est en route vers la même destination que lui : Gisors. Incognito, il fait la rencontre du jeune Guy de Montfort, fils du sanguinaire Simon. Le jeune homme lui apprend qu’il a été envoyé par son père pour récupérer des papiers d’une extrême importance. Convaincu qu’il s’agit de la seconde part de la Vérité, Gondemar se lie d’amitié avec Guy, espérant lui subtiliser les précieux documents. Mais rien ne se passera comme prévu et notre héros se retrouvera face à face avec Jésus en personne… Dans ce troisième tome, le seigneur de Rossal devra choisir entre l’amour et le salut, entre le cœur et l’âme.

L’auteur : Hervé Gagnon, historien et muséologue, travaille depuis 1986 à la mise en valeur de la culture et du patrimoine. Il a enseigné dans diverses universités et il est l’auteur des très populaires séries Le Talisman de Nergal, Damné et Vengeance. Il est publié tant au Canada qu’en France.

 

A paraître le 5 juin 2014

Les Formes élémentaires de la vie religieuse

Emile Durkheim        

CNRS Editions, 2014, 300 pages,

 Le grand classique du fait religieux.

Se fondant sur des études menées au sein des communautés aborigènes, Émile Durkheim analyse, dans cet ouvrage majeur, la dimension structurante du religieux, au travers de l’organisation sociale et du principe totémique.

 « Un siècle après sa publication, le livre est d’une incontestable actualité. » L’Histoire

« Dernier grand ouvrage de Durkheim, Les Formes élémentaires de la vie religieuse, constitue le point culminant de ses réflexions menées sur les phénomènes religieux. » L’Homme

Source : http://www.cnrseditions.fr/EthnologieAnthropologie/6914-les-formes-elementaires-de-la-vie-religieuse-emile-durkheim.html

 

 A paraître le 10 juin 2014

De la porte des hommes à la porte des dieux

Cérémonie solsticialede la Saint-Jean dété

Alain Pozarnik

DERVY, Coll. Bibliothèque Franc-maçonnerie, 2014, 250 pages, 20 €

Dans cet ouvrage très documenté, l’auteur explicite phrase par phrase le sens analogique de ce rituel qui permet concrètement aux pèlerins de suivre le chemin naturelde leur devenir plus humain.

L’auteur : Initié en 1972, Grand Maître de la Grande Loge de France de 2004 à 2006, Alain Pozarnik a consacré sa vie à la recherche du sens de l’évolution de l’homme dans la création et des moyens de sa réalisation par l’initiation maçonnique. Il est l’auteur de neuf ouvrages de référence aux Éditions Dervy dont Mystères et actions du rituel d’ouverture en loge maçonnique, À la lumière de l’acacia et Le bonheur initiatique.

 

 

REVUES

 

Franc Maçonnerie Magazine n°32

Du jeudi 22 mai 2014, 5.95 €

 Le dossier :

L'abolition de l'esclavage

La victoire des humanistes par Cecile Revauger

Le sommaire : 

- Francs-maçons et protestants, une relation ambiguë utile à la République par Jean-Moïse Braitberg,

- L'Orateur ou l'art de la parole juste par Magali Aimé,

- La présentation du Temple maçonnique de Tours par Ludovic Marcos,

- Le blason hermétique du Rite Ecossais Philosophique par Pierre Mollier,

- Le Sac aux propositions par Irène Mainguy,

- L'Universel, la source et l'horizon par Henri Pena-Ruiz,

- Les Imaginales d'Epinal par Dominique Morillon,

- L'effervescence imaginaire du Pays Cathare par Jean-Moïse Braitberg,

- La présentation du Dictionnaire de la Laïcité par Henri Pena-Ruiz,

- Les aventures de Jean Acacio par Jacques Ravenne.

L’auteur du dossier : Cécile Révauger est Professeur des Universités, UFR d’anglais, Université Michel de Montaigne. Son dernier ouvrage s’intitule : Noirs et Francs-macons. . Comment la ségrégation raciale s’est installée chez les frères américains, préfacé par Margaret Jacob (Dervy, 2014, 436 p, 23 €)

Son blog : http://revaugercecile.over-blog.com/

 

L'Archéologue N° 130

du 24 Mai 2014, juin juillet août 2014, 8.80 €

L'héritage Celtique das la Gaule romaine

 

 

Les Carnets Science & connaissance N° 7

du 24 Mai 2014, 6.95 €

Spécial civilisations disparues et autres énigmes de l'archéologie

 

Le Point Hors-Série N° 16

du 22 Mai 2014, 7.50 €

Michel FOUCAULT